L’hiver arrive, les ajouts le suivent…

C’est la belle nuit de Noël,
Tous s’acharnent sur les modos,
Les joueurs rocket vers le ciel,
Accusent le petit Antho.

C’est ainsi que par cette sombre journée de Noël, sous les nuages grisonnants qui assomment les esprits craintifs de menaces hivernales, le Saint Admin s’est décidé à faire quelques ajouts. Beaucoup de petites nouveautés, mais pas vraiment.
Faisons simple et clair : certaines nouveautés proviennent des ajouts de bâtiments, d’autres de modifications mineures et enfin d’autres de la 1,8. Si, si.

Commençons tout de suite :

  • Le temps

Le temps, cette subtile notion sur Aquilon où l’on peut fêter un 30 février en toute impunité et regarder le Soleil monter dans le ciel peu importe sa latitude, va se voir légèrement modifiée. En effet, le temps passe vite. Encore trop vite. Alors non, nous n’allons pas augmenter la durée des jours, mais bien modifier son défilement.

A partir de maintenant, lorsque personne ne sera connecté sur le serveur, le temps s’arrêtera tout bonnement. Fini les personnages dignes d’un ode à la gériatrie, et bonjour aux évents à durée fixes plus adaptées à la vie IRL.

  • La 1,8 ou presque

Beaucoup (trop) d’ajouts ont eu lieu dans la version officielle 1,8. Et nous n’avons malheureusement pas pu passer le serveur complètement dans cette version. Certains ajouts, que nous avons trouvé intéressants vont désormais apparaître sur le serveur.

Les portes tout d’abord. Et oui, vous pourrez dès à présent fabriquer les nouvelles portes que nous offre Mojang (même si une attaque de matière fécale sur le graphiste à l’origine de certaines portes auraient pu nous permettre d’en avoir de plus sympathiques). Alors beaucoup de joie, d’allégresse dans cette nouvelle, même si le désespoir arrive à votre tête ébouriffée par tant de majesté, et s’insinue dans votre esprit pour vous faire remarquer que plus de portes implique plus de coffres pour les ranger. Hé bien rassurez-vous, un petit plus important vient avec les portes : la possibilité de les stack par 64 !

Outre les portes, les barrières aussi vont faire peau-neuve. Tous les types de barrières peuvent de plus se connecter ensemble (à l’exception de la barrière en netherbrick). A vous les fantaisies, et les franches rigolades dans cet amoncellement d’arc-en-ciel boisé. Inutile de préciser que les portes-barrières sont elles aussi de la partie.

Une petite remarque cependant. Le craft des barrières a changé, et est devenu un peu plus onéreux. Il vous demandera d’utiliser notamment des planches à la place des sticks des colonnes de gauche et de droite. Un mal pour un bien, la quantité craftée passant à 3.

Comme s’il n’en avait pas encore assez, de la nourriture fait aussi son apparition. Le mouton, animal inutile au possible si ce n’est pour sa laine inusitée, vous donnera désormais lors de son décès 1 ou 2 morceau de viande. De viande de mouton bien entendu. N’hésitez pas à leur frire la tête au possible afin de récupérer de la nourriture déjà cuite. Sachez au passage que la viande crue rend 1 cuissot et la viande cuite 3.

Enfin, une petite chose et non des moindres. Renommer un objet a jusque là été une entreprise facile mais chère. Plus maintenant. Renommer un objet ne vous coûtera désormais qu’un unique niveau, au lieu des cinq attendus. Alors heureux ?

  • Nouveaux crafts

Dans la série des bâtiments débloqués, je voudrais les ajouts. Certains pointent enfin le bout de leur nez, accompagnés de leur crafts respectifs (que vous pourrez retrouver en documentation). On trouve parmi ceux-ci :

Le bloc de pierre à graver (Lieu de culte)

Craft_Sign_Stone

 

 

 

 

 

 

Le haut de forme ainsi que la lettre éditable (Mairie)

Craft_Haut_Forme

 

 

 

 

 

 

Craft_Lettre

 

 

 

 

 

 

Étendard v.2 de conquête (Hôtel de Ville)

Craft_Etendard_Conquete

 

 

 

 

 

 

Les tomates, dont les graines sont trouvables en détruisant l’herbe (Ferme)

Concernant la lettre éditable, il vous sera possible de lui donner un nom ainsi que de la signer, en indiquant lors de la signature ces informations sur les deux premières lignes.
Voilà pour aujourd’hui. Pas mal d’ajouts de décorations, afin de satisfaire les nécessités de variétés des plus crevards. Je rends l’antenne, et vais manger du pâté en croûte. A vous les studios.

REAGIR SUR LE FORUM